Définition de l’art-thérapie  

 

L'art-thérapie est une forme de thérapie qui utilise l’expression et les modalités de la création artistique (dessin, peinture, collage, sculpture, photos, vidéo) comme un moyen de prendre contact avec son intériorité,  de l'exprimer en lui donnant forme, et existence extérieure.

Sans donner la priorité à la qualité ou à l'apparence de l'oeuvre finale, le cœur de la démarche en art-thérapie consiste à laisser progressivement surgir ses images intérieures, qui peuvent être autant le reflet d'expériences passées, de l’instant présent ou encore de rêves auxquels on aspire.

Le geste créateur fait appel au corps qui se met en mouvement et dont l’aboutissement est  « l’œuvre » concrète; dans le même élan, il sollicite l'imagination, l'intuition, la pensée et les émotions. Tous ces mouvements, comme autant d’émanations de la personne, se retrouvent « incarnées » dans « l’œuvre » qui existe et reste dans l’espace de l’atelier.

Les images ou les formes ainsi créées, en plus de dévoiler certains aspects de soi, peuvent générer une vision et des comportements nouveaux qui contribueront à des guérisons physiques, émotives ou spirituelles. Ce sont autant d’occasions de questionnements et de changement.

 
Bénéfices de l’art thérapie        

 

Voici quelques-uns des bénéfices qui peuvent être procurés par l’art-thérapie :

 

    La mise en jeux des mains et du corps pour produire l’oeuvre renforce la créativité. Le processus créatif lui-même est crucial pour parvenir à un changement positif, qu’il s’agisse de croissance personnelle, de guérison, de prise de conscience ou de résolution de problèmes.

    À l’instar des rêves, les œuvres peuvent être vues comme des portes d’entrée vers l’inconscient, augmentant ainsi la probabilité de dévoiler des problèmes, des conflits et des préoccupations sous-jacentes qui pourraient être évoqués en thérapie.

    Les œuvres produites peuvent servir d’archives précieuses pour mesurer les progrès thérapeutiques de la personne et peuvent s’avérer très utiles lors de la révision de l’ensemble des images pour identifier les points tournants apparus en cours de traitement.

    L’art-thérapie favorise l’intégration, l’intégrité et la cohérence en encourageant le client à communiquer tant visuellement que verbalement, tout en s’engageant dans un processus à la fois physique, émotionnel et intellectuel.

 

En faisant en sorte qu’elle use des arts plastiques (arts-plastiques, danse, musique, théâtre) dans un environnement propice, on aide la personne à vivre une expérience qui est particulièrement absorbante et agréable. L’activité créatrice peut aider à réduire le stress et l’intrusion de pensées négatives, tout en augmentant la confiance en soi, la concentration et les sentiments positifs. Cet apprentissage dans l’atelier se transfère aisément à d’autres situations dans la vie.

 

 
           
A qui s’adresse l’art-thérapie ?      

 

De manière plus générale :

 

-L’art-thérapeute travaille autant en individuel qu’avec des couples, des familles, des groupes ou des organismes. Il peut être le thérapeute principal ou il peut offrir une thérapie en complément de services d’autres professionnels, tels que le médecin, le psychologue, le psychiatre, l’infirmier(e), l’enseignant, le travailleur social.

 

- L’habileté artistique n’est pas un pré-requis pour faire de l’art-thérapie. La qualité technique et l’attrait que suscitent des œuvres produites par les personnes n’ont pas d’effet direct sur la valeur thérapeutique de l’intervention en art-thérapie. Le processus intrinsèque à la créativité, conjugué aux histoires significatives racontées à propos du produit comme du processus, est primordial dans l’expérience thérapeutique.

 

- L’art-thérapie est particulièrement indiquée pour les enfants chez lesquels l’introspection est souvent difficile, comme pour les adolescents, souvent réfractaires à l’approche psychothérapeutique verbale classique.

 

- Chez les adultes, outre le fait qu’elle permette dans tous les cas d’accéder à une meilleure connaissance de soi, la méthode se révèle très bénéfique pour les personnes éprouvant des difficultés à fouiller leur problématique par la parole ou qui, au contraire, parlent facilement d’eux sans jamais progresser.
 Nous pouvons relever plus particulièrement les indications suivantes :

-         Atteinte physique ou corporelle : appropriation d’un corps transformé, diminué, deuil de l’état précédent, accompagnement de personnes souffrantes, maladie chroniques, mobilisation des ressources.

-      Troubles psychiatriques, en groupe ou en individuel, en collaboration avec le médecin traitant.

-         Deuils.

-         Situations de crise : déposer et prendre le recul nécessaire à la compréhension.

-         Dépendances

-         Problèmes psychosociaux.

-         Troisième âge : besoin de reconstruction, de rétrospective de leur vie avant de mourir.

-         Syndromes post-traumatiques.

-         Enfin, si l’art-thérapie aborde les problèmes cliniques, elle procure des avantages considérables aux personnes qui désirent explorer et renforcer leur créativité ou simplement l’expression de soi.

 
Mode d’emploi  

 

Après un premier contact et un rendez-vous fixé vient le temps de la première rencontre avec l’art-thérapeute, l’atelier et les médias à disposition.

 

Déroulement :

 

Première rencontre :

C’est le temps du premier contact, le temps de nommer les attentes, les raisons de la démarche. C’est l’occasion pour le client/patient de choisir le thérapeute.

 

L’enjeu des séances suivantes est de permettre au client/patient de développer un langage symbolique qui permette d’avoir accès à ses sentiments et émotions, d’en faire état et de pouvoir élaborer un processus de changement en entrant dans le processus de création.

 

Fin de la thérapie :

Elle est décidée en accord avec le client/patient mais l’un et l’autre peut décider d’y mettre fin.

 

Rôle de l’art-thérapeute :

 

- Il est une présence contenante et sécurisante

- Il offre un espace relationnel favorable à l’élaboration personnelle du client.

- L’art-thérapeute à le rôle de rendre plus facile la création qu’il va encourager à découvrir, à

   explorer et à développer.

 

Moyens d’expression :

 

L’art-thérapie dans sa nouvelle définition de la CASAT (Conférence des associations suisses des art-thérapeutes) englobe les médias suivants : danse, musique, théatre et arts-plastiques. Dans les ateliers que j’anime en groupe ou en individuel, j’utilise essentiellement les médias issus des art-plastiques. Musique et mise en mouvement du corps peuvent être utilisées ponctuellement.